Blog

Un marchand de sommeil condamné à faire de la prison ferme

10 mois de prison pour un marchand de sommeil
de banlieue parisienne

Le tribunal de grande instance de Bobigny a condamné un marchand de sommeil de la banlieue nord de Paris à 10 mois de prison ferme et 80.000 euros d’amende.

En Seine-Saint-Denis, ce marchand de sommeil occupait illégalement deux hangars désaffectés, dans de vieux locaux industriels. Ces locaux, scindés en deux parties et reliés à l’aide d’une passerelle, faisaient office d’églises évangéliques et de lieu d’habitation.

Dans les églises, des cérémonies illégales étaient célébrés, ainsi que des messes évangéliques. Quant aux “chambres”, elles ne disposaient ni de fenêtres, ni d’aérations et étaient envahies par les cafards. Ces pièces, bien qu’étant totalement insalubres, étaient louées à des personnes en grande difficulté (sans papiers, avec des enfants en bas âge, etc.) pour la somme de 400 €.

Le marchand de sommeil doit désormais purger ses 10 mois de prison ferme et verser 80.000 euros d’amende pour avoir mis en danger la vie d’autrui et loué des logements indignes. D’autres pasteurs co-accusés ont également écopé de peines, à savoir de la prison avec sursis.

Prison ferme pour un marchand de sommeil

Source : photo via le Nouvel Observateur le 29/11/2013

Posté par :



Lamy Expertise

À propos de Lamy Expertise :

Acteur majeur de l'expertise immobilière depuis 30 ans, LAMY Expertise éclaire et sécurise les décisions des particuliers. LAMY intervient partout en France et en Europe, en toute indépendance des groupes immobiliers ou financiers pour aider les particuliers sur les plans technique, économique et environnemental, mais aussi les professionnels, les entreprises et les tribunaux.